vincent leroux


voyage dans le Nord de la Thaïlande, restitué sous la forme d’un journal. Un ou deux diptyques composés chaque jour, au fil de l’eau.